5 conseils pour bien choisir son assurance prévoyance

Temps de lecture : 2 min
5 conseils
eloi

Eloi

CEO Mutumutu France | 22.12. 2021

 

Une prévoyance est une assurance pour maintenir vos revenus en cas de pépin qui vous empêcherait de travailler. De nombreuses assurances en proposent aujourd’hui. Mais comment bien choisir sa prévoyance ? Quels sont les pièges à éviter ? Comment sélectionner un contrat qui corresponde vraiment à son mode de vie et ses attentes ? On vous explique.

La prévoyance : une offre indispensable pour les indépendants

Une prévoyance est une assurance qui vous verse une indemnité tous les mois en complément de votre régime obligatoire en cas d’arrêt de travail. C'est un véritable indispensable pour les indépendants qui ne sont souvent pas bien couverts par la sécurité sociale. 

De nombreuses assurances sont proposées aujourd’hui sur le marché. Néanmoins il n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi toutes les offres. D’autant plus que la prévoyance est un produit d’assurance encore mal compris

Heureusement, nous vous avons préparé 5 conseils pour s’y retrouver sans prise de tête :

Conseil numéro 1 : choisir un assureur 100% dédié aux indépendants

Il est préférable de choisir une prévoyance dédiée aux indépendants et non pas généraliste. En effet, le statut d’indépendant comporte des spécificités par rapport aux salariés cadres : revenus irréguliers, régime d’assurance maladie à part, profession avec des risques spécifiques… Un assureur spécialisé indépendant aura construit une offre mieux adaptée aux particularités de votre statut.

Conseil numéro 2 : choisir une prévoyance proposant une protection complète

Souscrire à une prévoyance est un engagement de votre part, il est normal d’attendre en retour de votre assureur d’être bien couvert en cas de pépin. Pour s’en assurer, mieux vaut se tourner vers un contrat proposant une protection complète, avec3 couvertures : incapacité de travail, invalidité et décès. 

De plus, vérifiez que le contrat couvrira bien les accidents que vous pouvez être susceptible de vivre dans votre métier : par exemple, si vous travaillez derrière un ordinateur, cela peut être le mal de dos.

Conseil numéro 3 : faire son choix entre contrat forfaitaire ou indemnitaire

Il existe deux types de contrat prévoyance : 

  • des contrats dit "indemnitaires"
  • des contrats dit "forfaitaires"

Un contrat "indemnitaire" va systématiquement vérifier les revenus réels de l'assuré : si on veut être assuré à hauteur de 3000€ par mois,il faut les gagner. De plus, le contrat va systématiquement soustraire aux indemnités versées, ce que paie le régime obligatoire. 

A contrario, dans le contrat forfaitaire, les revenus réels de l'assuré ne sont pas vérifiés (tant que l'on reste dans des moyennes raisonnables de la profession), et ne vont pas déduire ce que verse le régime obligatoire. 

Chez Mutumutu nous proposons un contrat forfaitaire, ce qui est à votre avantage notamment si vous êtes en train de vous constituer une clientèle : un contrat indemnitaire pourrait ne vous verser que des indemnités très minimes, ce qui n'est pas le cas dans notre contrat, vous toucherez ce à quoi vous avez souscrit

Conseil numéro 4 : choisir une prévoyance qui correspond à vos choix de vie

Le monde des assurances est en pleine transformation pour mieux répondre aux attentes des consommateurs. Grâce à une finance digitalisée, aujourd’hui de nombreuses start-up se structurent et ajoutent une dimension supplémentaire à leur service : sport, solidarité, écologie… Vos choix de vie peuvent se retrouver dans votre assurance, et c’est tant mieux ! 

Conseil numéro 5 : éviter les pièges 

Avant de souscrire à une assurance prévoyance, pensez à vérifier les points suivants : 

  • Les exclusions : la plupart des assureurs proposent des contrats avec de nombreuses exclusions et vous n’avez pas toujours une visibilité claire sur les situations pour lesquelles vous serez couverts.
  • Contraintes à la souscription :  vérifiez que vous pourrez faire plusieurs devis sans difficultés, qu’il ne faille pas passer par delongs documents à remplir et à lire.
  • Délais de carence : de nombreux assureurs vous imposent undélai de carence de 3 mois, c’est-à-dire 3 mois après le début de votre contrat durant lesquels, votre assurance ne s’applique pas encore et vous n’êtes pas protégés.
  • Période d’engagement : la plupart des assureurs vous demandent de vous engager sur un an. Et si vous souhaitez résilier votre contrat, le plus souvent il faut s’y prendre 2 mois avant la date d’anniversaire de votre contrat ou seulement en fin d’année calendaire… pas idéal !

Mutumutu : le bon choix des indépendants qui souhaitent prendre de bonnes habitudes de vie

Parmi la jungle des assurances prévoyances, Mutumutu se distingue en étant 100% dédié aux indépendants : notre assurance a étépensée par des indépendants, pour des indépendants ! Nous proposons une couverture complète avec l’incapacité de travail, l’invalidité et le décès, ainsi qu'un contrat forfaitaire ce qui est un point positif pour les indépendants qui démarrent. De plus Mutumutu a mis un point d’honneur à intégrer une couverture pour les maux qui touchent bien souvent de nombreux indépendants comme lemal de dos ou le burnout.

Mutumutu propose également de nombreux avantages : 

  • Des exclusions réduites au minimum et clairement affichées sur le site internet
  • La possibilité de se couvrir pour un arrêt de travail court (moins de 30 jours)
  • Une adhésion 100% en ligne et zéro paperasse
  • La possibilité de réaliser plusieurs devis en ligne, facilement 
  • Pas dedélai de carence pour le début du contrat, vous êtes couvert immédiatement
  • Pas de période d’engagement, la résiliation peut se faire tout au long de l’année

Et cerise sur le gâteau pour les sportifs ou tout simplement ceux qui veulent prendre de bonnes habitudes de vie (marche, activité sportive régulière, vélo…) : la cotisation est moins chère ! Pour en savoir plus, rendez-vous sur mutumutu.fr.